‘’Qui se ressemble s’assemble’’, a-t-on l’habitude de dire Diallo en Allemagne

Aliou Boubacar Diallo était à Berlin les 15 et 18 mai 2018. Sur sa page facebook, il affirme avoir rencontré des responsables politique de ce pays. Mais en réalité, cette la pègre allemande qu’il a rencontré. Que cherche ABDOR en Allemagne ?

Selon de sources bien introduite, l’homme d’affaire qui veut s’essayer en politique aurait des liens avec la mafia allemande. L’homme avec lequel, il s’est montré en photo n’est autre que Peters Bleser, une figure très spéciale de la CDU. Il est mis en examen pour financement illicite de parti politique pour avoir accepté des donations de personnes peux fréquentables (l’espion allemand Maus) et cela en contournant la loi sur le financement politique dans ce pays. Coïncidence ou qui se ressemble s’assemble ? Peter Bleser depuis un moment n’est plus une personne fréquentable à Berlin. En fait, c’est même une des personnes qu’il ne faut surtout pas voir. C’est une personne qui a le temps par conséquent, car il ne devrait pas avoir d’influence du tout. C’est cette personne que Aliou Boubacar Diallo a décidé de rencontrer dans la capitale allemande.

Il est quand-même remarquable que Diallo, qui serait en ligne de mire de 3 parquets en Europe rencontre justement M. Bleser.

Aussi riche qu’il prétende l’être, il ne semble pas que Diallo ait eu un accès très important à Berlin. On l’a reçu car le Mali est intéressant pour les députés allemands, mais par pure politesse. Pour ce rendez-vous un peu spécial avec la pègre, Diallo aurait sérieusement déboursé, car le lobbyiste Me Bertrand Malmandier qui a parcouru tout Berlin pour avoir des rendez-vous à droite et à gauche, n’est pas un philanthrope.

Nous y reviendrons !

  1. M