Nouvel Attelage gouvernemental : 15 entrants, 13 maintenus, 7 permutés…

Loin d’ ‘’un partage de gâteau’’ comme l’a souligné le PM dans son intervention à l’occasion de la signature de l’accord politique, ce nouveau gouvernement est caractérisé par une large ouverture (composé de l’opposition, de la majorité, de la société civile…), dispose de deux avantages : l’union nationale et la compétence des hommes et femmes qui le compose.

Edito : un attelage bien potelé

Cette liste sortie au premier jour du mois béni de Ramadan, ne balaie pas d’un coup les difficultés, ni les ressentiments d’une partie du peuple contre le régime, mais elle convainc au regard de la manière de son replâtrage, sur la volonté de ‘’Mandé Massa’’ à associer tout le monde dans la gestion du pays. C’est pourquoi, il répétait ces derniers temps cette citation du roi Guézo : « Si tous les fils du royaume venaient par leurs mains assemblées boucher les trous de la jarre percée, le royaume serait sauvé » . La jarre est maintenant bien potelée !

FORMATION DU GOUVERNEMENT : comment l’opposition veut dépouiller IBK de ses prérogatives

à l’impossible le pouvoir n’est pas tenu non plus. Sauf si le président de la République admet ouvertement avoir échoué dans la gouvernance politique du pays, donc prêt à accepter l’humiliant diktat des opposants. Sinon, il est temps qu’IBK s’assume en président élu par les Maliens. Dans, la situation actuelle du Mali, l’appartenance politique est moins importante que la compétence avérée d’un cadre, sa disponibilité à servir la nation avec la plus grande probité morale.

PREMIER MINISTRE : les raisons qui ont prévalu à la nomination de Boubou Cissé

Le manque de coloration politique avérée du nouveau Premier ministre, en dehors d’être proche du président, est comme un couteau à double tranchant. A lui de s’en servir. Cela aurait pesé dans la balance de sa nomination selon une source bien introduite.

AMADOU KOITA, MINISTRE PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT : « Le gouvernement a un programme de...

Le ministre porte-parole du gouvernement, Amadou KOITA apporte des éléments nouveaux dans la polémique autour du désarmement des milices qui pullulent dans le Nord et le Centre du pays. Selon lui, le gouvernement a un programme dans ce sens.

Projet de révision constitutionnelle : l’EPM apporte sa contribution!

Par ailleurs, sous la conduite de l’expert international, le Gal Siaka Sangaré, les participants ont parcouru trois grandes thématiques. Il s’agit, de la « Présentation de la loi électorale (Forces et Faiblesses) », des « Modes de scrutin et proposition d’une option pour l’élection des députés à l’Assemblée Nationale : option et justification » et le choix de la circonscription électorale pour l’élection des députés à l’Assemblée Nationale : option et justification ».

Nouvelle rencontre entre IBK-Soumi, aujourd’hui ou demain : Passer de la nuit à la...

L’histoire démocratique le retiendra. IBK et Soumi, main dans la main, tous en boubou et bonnet blanc, posent à Koulouba avec un léger sourire. Les deux hommes, venaient de se concerter. Plutôt, ils ont partagé un diner fraternel, comme en famille. « IBK et Soumi, après tout ce qui s’est passé avant pendant et après la présidentielle. Je n’en reviens pas ! », S’étonnait un internaute sur son mur Facebook, après avoir aperçu l’image. D’ailleurs, l’image a fait le buzz sur la toile. Les commentaires allaient dans tous les sens.

AMENAGEMENT DU TERRAIN DE SPORT DE BACO-DJICORONI : La jeunesse fait échec au projet...

Suite à la manifestation des jeunes, le mercredi dernier, demandant son départ dans l’affaire du projet d’aménagement du terrain de sport de Baco-djicoroni, le maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, a réagi le jeudi 21 février 2019, à travers un point de presse. Il affirme avoir annulé la décision dudit projet.

VIE DE LA NATION : L’analyse d’Oumar Ibrahima Touré

Invité au débat politique par nos confrères du groupe renouveau, le président de l’Alliance pour la République (APR), Oumar Ibrahima Touré, a non seulement évoqué sa vision politique, mais aussi il a appelé les uns et les autres à un dialogue inclusif pour l’intérêt de la nation.

SOUTIEN AUX ACTIONS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : La plateforme « défendons le...

C’est désormais un renfort de taille au profit du chef de l’Etat qui vient de voir le jour avec la mise en place de la plateforme «défendons le Mali». Conduite par Mme Sidibé Fatoumata Sacko, ladite plateforme a envoyé un signal fort, allant dans le sens du sens du patriotisme et du soutien inconditionnel aux actions du président de la République. C’était ce mercredi 20 février 2019, au mémorial Modibo Keïta.

Suivez-nous !

12,764FansLike
1FollowersFollow
7FollowersFollow
53SubscribersSubscribe

Dernières publications